The Fate of Reiters

Almoravid: Reconquista and Riposte in Spain, 1085-1086

Almoravid: Reconquista and Riposte in Spain, 1085-1086
Cliquez sur l'image pour zoomer

Prix : 78.00 €

Port offert pour la France

Editeur : GMT Games

Référence : GMT2113

Format : boite

Periode : Moyen-Age

Langue:

Rupture de stock temporaire


Plus d'infos

Comment pouvons-nous vivre dans le même panier que le serpent ? - Le poète andalou Ibn al-Gassal sur la chute de Tolède

Al-Andalus, 1085. Le joyau occidental de l'Islam s'est brisé en morceaux. Les petits émirs de Taïfas qui avaient hérité du califat autrefois puissant se chamaillaient et se battaient, puis payaient des parias en or aux seigneurs chrétiens pour éviter de se battre. Alphonse VI, roi chrétien d'un León et d'une Castille unifiés, peut maintenant utiliser les dinars qu'il a extorqués. Il allait rassembler une grande armée féodale, non seulement pour le pillage mais aussi pour arracher le cœur de l'Espagne musulmane. Il s'emparerait de l'ancienne capitale wisigothique de Tolède et, avec elle, de la grande plaine centrale pour se déclarer imperator de toute l'Ibérie.

Mais Alfonso se rendra compte qu'il n'y a plus de combat en Al-Andalus, car les frappes chrétiennes rayonnant de Tolède sont trop lourdes à supporter même pour les émirs dans leurs palais de plaisance. Al-Mutamid de Séville, le plus fort d'entre eux, mettrait en péril l'indépendance des dynasties de Taïfas et appellerait aux armes une force musulmane différente de celle à laquelle les rois chrétiens avaient été confrontés. Grenade et Badajoz se joindront à lui pour inviter les fondamentalistes almoravides à sauver les fidèles musulmans. Yusuf, le sultan al-Murabitun, avait sécurisé son empire berbère en Afrique et s'était emparé d'un port et d'une flotte juste de l'autre côté du détroit méditerranéen, à Algésiras d'al-Mutamid. Une campagne titanesque pour l'Espagne était sur le point de se dérouler.

Almoravid, volume II de la série Levy & Campaign de Volko Ruhnke, nous emmène de la frontière nord-est gelée de Nevsky au coin opposé du Latindom médiéval. Les mêmes règles de base montrent le rassemblement des seigneurs, leur levée de forces et de capacités, et leur commandement d'armées en campagne à travers l'Espagne du XIe siècle. Mais al-Andalus n'est pas la Russie : vos seigneurs profiteront des bonnes routes romaines et de saisons plus douces mais devront contourner ou se fracasser contre la profusion de fortifications maures robustes d'Iberia. La politique des taïfas et le tribut des parias guideront votre stratégie militaire. Des troupes africaines, des croisés assoiffés de sang, le Cid - tous peuvent ou non faire leur apparition. Et tout se jouera sur un terrain une fois et demi plus grand que celui du premier volume.

CONTENU DU JEU

  • Six dés à 6 faces
  • Livret d'informations générales
  • Livret de règles
  • Deux écrans
  • Quatre feuilles d'aide aux joueurs
  • Une feuille d'autocollants des Seigneurs
  • Une carte montée de 22x25½ pouces
  • 177 pièces en bois
  • 108 cartes à jouer
  • Trois planches de pions en couleur
  • 17 fiches cartonnées de seigneur et de bataille

ÉCHELLE DU JEU

    UNITÉS : 100-200 chevaux ou 200-400 fantassins.
    CARTE : Point à point, 400 miles de long
    AGE : 14+
    TEMPS : 40 jours par tour
    JOUEURS : 1-2