The Fate of Reiters

Vae Victis 157 avec jeu

Vae Victis 157 avec jeu
Cliquez sur l'image pour zoomer

Prix : 15.95 €

Quantité : 

Editeur : Vae Victis

Référence : VV157J

Format : ziplock

Periode : 19e Siècle

Langue:

2 produits en stock


Plus d'infos

Jeux sur cartes

Great Crisis of Frederick II

This War without an Ennemy

Soisson

Deadly Nothern Lights

Iron Curtain (N. Sevaux)

Samourai Battles

1866

300

Bayonets & Tomahaws

Scénarios

Advanced Squad Leader

Memory 44

DBA

Figurines

Rise of the Raj troisième partie

The Baron’s War

Gettysburg

Campagne moderne

Hobby

CR Storms in the West

La guerre de 14 dont vous êtes le héros

Art de la guerre et jeu complet : Nachod et Skalitz 1866

Fin juin 1866. Après plusieurs mois de tensions croissantes, la guerre a éclaté entre l’Autriche et la Prusse pour le contrôle de la primauté en Allemagne. La Prusse prévoit de faire franchir les Carpates à ces troupes et de pénétrer en Bohème par 4 passages différents, avec pour but d’affronter l’armée principale autrichienne dans une bataille napoléonienne décisive. Le débouché de l’un de ces passages se situe ici, près des villes de Nachod et Skalitz. C’est le Ve corps prussien qui est en charge d’en prendre le contrôle pour permettre au VIe corps de le suivre avant de converger avec les autres corps prussiens sur le centre du dispositif autrichien. Le général Steinmetz, qui y gagnera le droit de commander la Ire armée prussienne en 1870, devra affronter les corps autrichiens que le général Benedek a envoyés à sa rencontre.

Nouveau module de la série « les Batailles au temps de Napoléon III », Nachod-Skalitz est le premier jeu d’une série qui couvrira les principaux affrontements de la campagne de Bohème de 1866 et qui se conclura par la bataille de Sadowa. Les joueurs auront la possibilité d’enchainer les batailles dans un mode campagne et d’aboutir, peut-être, à une situation bien différente lors de l’affrontement décisif du 3 juillet 1866.

Reprenant la série « Les Grandes Batailles de Napoléon III » (VaeVictis n° 55, n° 73 et 138), le système est simple et dynamique, mettant l’accent sur l’engagement des troupes face à des tirs défensifs meurtriers.

Scénarios d’Arnold Giraud-Moser sur un système de Luc Olivier.

Echelle :

Tour de jeu : une heure

Pions : régiments et bataillons

Carte : un hex. = 750 m

Complexité : 5/10

Possibilité de jouer en solitaire : 7/10

Durée d’une partie : 2 à 4h selon le scénario