Tenkatoitsu

Dien Bien Phu

Sujet : La bataille de Dien Bien Phu

Echelles : 1 tour = 1 semaine; 1 pion = 1 companie (CEF) ou 1 bataillon (VM)
1 tour = 1 an

Auteurs : Luc OLIVIER

Graphismes : Pascal Saidani (pions)

Complexité : moyenne

Version française intégrale


60 ans se sont écoulés depuis la fin de la bataille qui a sonné le glas de la présence française en Indochine. Mouvementé, assez équilibré et avec un fort enjeu, cette bataille mythique est un excellent sujet pour un jeu d’histoire : ce qui avait été fait en 2000 dans Vae Victis n°33. Initialement, le but d’Hexasim était de rééditer le jeu en l’améliorant graphiquement et en le simplifiant un peu. Cependant la lecture de nombreux nouveaux documents et archives, l’interrogation de survivants des combats, ainsi que le temps passé à réfléchir comment simplifier et modifier les mécanismes en font plutôt un jeu nouveau, plus simple, plus jouable et plus réaliste. L’ordre de bataille a été affiné en fonction des nombreux documents mis en ligne et publiés depuis 2000, aussi bien côté Français que Vietnamien.

Les composants ont été repensés, ainsi la carte a été redessinée et découpée en zones au lieu des simples liaisons reliant certains PA du camp retranché vers l’extérieur et entre eux. Ce découpage en zones élimine le mécanisme des rampes d’assauts et permet de donner plus de souplesse aux actions des joueurs tout en restant réaliste. Les pions, bataillons pour le Viet Minh (VM) et compagnies pour le Français sont toujours là, mais avec des valeurs de combat différentes et un verso « recrues » pour le VM. Le rôle des chars, de l’artillerie et de l’aviation ont été complétement revus suite à la lecture d’ouvrages précis sur leur rôle.

Les tours de jeu d’une semaine englobant l’administratif : ravitaillement des deux camps, récupération de troupes et creusement de tranchées pour le VM ; et les phases de combats, découpés en rounds, ont été maintenus. Par contre les phases de jeu ont été repensées et enrichies pour mieux prendre en compte les renforts et remplacements, les tranchées et l’artillerie des deux camps ; ainsi que la possibilité de se réorganiser pour le VM au lieu de lancer des attaques. La phase de combat a été simplifiée avec des rounds d’assauts d’une journée pour le Français ou d’une nuit pour le VM et une table de combat unique qui englobe les tirs et corps à corps ; avec des modificateurs pour les chars, les vagues d’assaut VM et de nombreux autres modificateurs.

Les deux camps disposent d’une piste de moral, évoluant pour le Français en fonction des points d’appuis perdus, et pour le VM en fonction des pertes. L’évolution du moral déclenche des événements historiques qui permettent de revivre simplement des moments forts ou des péripéties de la bataille : désertion des Thaïs, fanatisme des VM, grève des pilotes US, renforts paras et VM, la Sape d’Eliane 2 et bien d’autres…

Le but de cette nouvelle édition est vraiment d’avoir un jeu plus rapide mais en même temps plus historique et plus simple à jouer. Les huit tours de la bataille sont jouables en 4h et différents autres scénarios permettent de revivre plus rapidement des moments clés ou de s’initier aux mécanismes.